Bienvenue dans notre magasin En savoir plus

Nouveaux éléments ajoutés ! Apprendre encore plus

Achetez 3 puzzles, obtenez le 4ème GRATUITEMENT ! Achetez maintenant

Expédition forfaitaire de 99 ¢ sur les commandes de 39 $ ou plus

Maintenant jusqu'au 13/05/24. Expédition aux États-Unis uniquement.

FIVEFREE

Discuter avec Kim Guzman

Chatting with Kim Guzman

Kendra Sagash |

Nous avons eu le grand plaisir de rencontrer et d'échanger avec Kim Guzman. Elle possède un groupe Facebook comptant plus de 100 000 membres qui se concentre principalement sur les modèles gratuits pour les crocheteurs et contribue à éduquer le grand public sur le crochet. Son blog CrochetKim est fantastique et figure en tête de notre liste de lectures, il nous aide à rester pertinents et à jour. Elle possède également deux sites de modèles gratuits, un pour le crochet appelé MakeItCrochet et un pour le tricot appelé MakeItKnit . Elle diffuse la beauté de l'artisanat du fil, un article à la fois. Cette femme fantastique a pris le temps de répondre à quelques questions que nous avions, nous aimons faire connaissance avec les autres dans le monde de l'artisanat. MMB : Qui vous a appris à crocheter ? KG : Quand j’avais 8 ans, ma grand-mère m’a appris à faire un carré grand-mère. Elle ne m'a rien appris d'autre. J'ai immédiatement commencé à concevoir des choses en voyant d'autres choses qu'elle avait réalisées et en essayant de les reproduire. Environ 10 ans plus tard, j'ai découvert un livre de modèles de points. J'ai appris tout seul à lire les patrons et à réaliser les différents points nécessaires pour créer tous les patrons de points. Tout sauf le carré des grand-mères était autodidacte. J'ai aussi appris à tricoter grâce à un livre. MMB : Quelle a été la première chose que vous avez faite ? KG : Je savais seulement comment faire un carré grand-mère, donc chaque fois que je recevais une allocation, j'allais au magasin et j'achetais trois couleurs coordonnées de fil. J'ai crocheté ces trois couleurs dans un grand carré grand-mère qui mesurait finalement environ 15 à 18 pouces. Quand j'en avais beaucoup, je les ai associés à du noir et j'ai produit la chose la plus hideuse que j'ai jamais faite et je pense que ma mère l'a toujours dans son placard pour l'utiliser pour la corruption, si nécessaire. MMB : Quelle est votre chose préférée que vous ayez faite ? KG : Je ne sais pas si c'est mon préféré, mais c'est celui qui m'a pris le plus de temps et c'est un bien précieux ainsi qu'un héritage familial. Cela m’a pris six mois. On l'appelle « Boutons de rose dans la neige » . MMB : Quel est votre motif préféré ? KG : Je n'ai pas de modèle préféré, pour être honnête. J'utilise rarement un modèle car je n'ai connu l'existence des modèles que 10 ans environ après avoir appris à crocheter. Même lorsque j’essaie de créer quelque chose à partir de mon propre modèle, je finis par le modifier et créer quelque chose de différent en cours de route. MMB : De qui ou quoi est votre inspiration ? KG : Le fil est généralement mon inspiration. J’aime aussi regarder les vêtements en tricot pour m’inspirer du crochet. MMB : Quel est votre processus de réflexion lors de la conception ? KG : Écrire le modèle est définitivement la partie la plus difficile. Je dessine depuis que j'ai commencé à crocheter. En fait, la plupart des gens le font. Les gens conçoivent tout le temps sans s’en rendre compte. C'est écrire un modèle concis et bien écrit qui prend le plus de temps et demande le plus de patience. MMB : Qui demande le plus d’articles faits à la main ? KG : Eh bien, c'est facile. Certainement ma mère. MMB : Le vintage revient toujours à la mode, quels sont vos modèles vintage préférés ? KG : Je n'ai pas de favoris particuliers. J'aimerais juste qu'il y ait un regain d'intérêt pour le travail du fil ! J'aime la polyvalence et les détails que je peux produire avec du fil. Vous ne voyez plus beaucoup de modèles d’Amérique du Nord dans les discussions. MMB : Quelle est votre première expérience avec Mary Maxim ? KG : En parcourant les catalogues que je reçois par courrier. MMB : Quel est votre fil préféré que nous proposons ? KG : Milan et Studio . MMB : Quelle est votre laine préférée en général ? Vous ne savez pas ? Gros ? Pire ? Acrylique? Laine? Des mélanges ? KG : Cela dépend vraiment du projet que je réalise. Pour les vêtements, je préfère le DK ou le plus léger. J'apprécie vraiment les fils texturés et/ou auto-rayés pour les cols, les écharpes et les chapeaux, dans n'importe quelle épaisseur de fil. J’aime aussi explorer autant de fibres différentes que possible. Pendant près d'une décennie, j'ai conçu presque exclusivement pour des entreprises de filage et une fois que j'ai commencé à me concentrer davantage sur mon propre site Web, j'ai eu un fort désir d'essayer autant de fibres différentes que possible. MMB : Apprenez-vous à d’autres membres de votre famille ou à d’autres personnes à bricoler ? KG : J'ai enseigné à mes enfants ici et là, mais ils ne semblent pas encore beaucoup intéressés. Cependant, j'ai enseigné à des centaines de personnes partout dans le monde avec mes vidéos et mes cours en ligne. MMB : Faites-vous du bricolage pour une œuvre caritative ? KG : Oui, j'ai généralement beaucoup de chapeaux et d'écharpes qui me sont donnés. Je conçois beaucoup et il n'y a qu'un nombre limité de têtes à couvrir dans ma famille. Je donne également beaucoup de fil à des maisons de retraite. MMB : Que voulez-vous que les autres artisans sachent sur les designers et le processus de conception ? KG : Ne regardez jamais les modèles gravés dans la pierre. N'hésitez pas à vous aventurer dans votre propre direction de la même manière que vous utiliseriez une recette. Vous pouvez trouver un moyen qui facilite ou accélère la réalisation du projet. Ou bien, vous pouvez trouver une manière de ne pas avoir à couper, de sorte que vous avez moins de bouts à tisser. Faites-moi confiance quand je dis que le concepteur connaissait également ces méthodes. Cela n’a peut-être tout simplement pas abouti à un modèle écrit facilement compréhensible. Le créateur n'a peut-être pas été en mesure d'utiliser ces "astuces", mais cela ne veut pas dire que le crocheteur ne le peut pas. Nous sommes très reconnaissants que Kim ait pris le temps de parler avec nous et de partager son amour pour l'artisanat ! Nous aimons toujours parler à ceux qui contribuent à façonner la communauté des artisans. L'un de nos objectifs pour 2017 est d'atteindre et de travailler avec davantage de designers et d'artisans indépendants ; si vous souhaitez plus d'informations, veuillez commenter ci-dessous. Kim G a partagé quelques modèles actuels qu'elle adore. Robe bébé à chevrons et tulipes Haut bébé Bouquet Robe bébé cascade ananas

5 commentaires

Love Kim and her website. Her videos are also awesome. I have learned so much from her.

Karol Beaufore,

I have been a fan of Kim Guzman since I first came across her on Crochet Partners many years ago – I love everything she does and took up Tunisian Crochet when she started teaching it – wonderfull she shares so much with us – off now to do one of her beautiful little girl dresses.
Cara Sydney Australia.

cara,

I love Kim’s site’s, Makeitcrochet and Makitknit! They are full of new ideas and inspirations.
Thank you Kim for being so talented!

Deanna,

I am member of Kim’s group she is awesome. Keeps tight rein on a large group but always ready to help. She posts free patterns also. Her group is my favorite go to.

Linda kresak,

Thank you Mary Maxim for this interview with Kim Guzman. Love, love, LOVE her !!!

Audrey Lampers,

Laissez un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.